15.05.2010

Groupe de travail „Islam“ de la Conférence des évêques suisses


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 07.05.2010

Entretiens en Syrie et au Liban




SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 23.03.2007


Tous documents

Membre CES Membre CES  | 19.10.2006

Message de Mgr Bürcher aux musulmans qui vivent en Suisse

Chers amis musulmans,

A l’occasion de l’‘Id al-Fitr, j’ai la joie de vous écrire en tant que Président du Groupe de travail « Islam » de la Conférence des évêques suisses pour vous souhaiter une bonne Fête de la fin du Ramadan.

Depuis plusieurs années déjà, à l’occasion de cette Fête, nous avons fait parvenir aux responsables de vos communautés en Suisse le message que le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux adresse à tous les musulmans au nom du Pape. Cette année, de façon plus large, je vous en informe toutes et tous. Dès ce vendredi 20 octobre 2006, vous pouvez trouver ce message notamment sur le site www.vatican.va. N’hésitez pas à le lire. Pouvant sans doute contribuer à un dialogue toujours plus franc entre nous, vos réactions éventuelles seront les bienvenues. Dans ce dialogue, notre prière respective et notre engagement solidaire pour la cause de la paix demeurent essentiels. Notre conviction est que la paix a sa source en Dieu et se fonde sur la vérité, la justice, l’amour et la liberté.

Outre la prière, il y a également le jeûne. En 2002, le Pape Jean-Paul II a invité les catholiques à observer une journée de jeûne pour la paix, et plus précisément le dernier vendredi du Ramadan, dans un geste évident de solidarité spirituelle avec les musulmans. Ainsi, je me réjouis que, ce vendredi 20 octobre 2006, de nombreux chrétiens dans notre pays pratiquent ce jeûne pour la paix. Dans cet esprit, comme jusqu’à maintenant heureusement, les scènes de terrorisme et de violence ne trouveront pas droit de cité en Suisse.

Quant à lui, notre Groupe de travail « Islam » de la Conférence des évêques suisses intensifie son travail sur le chemin du dialogue initié voici plusieurs années.

Enfin, suite aux difficultés récentes, je me permets de vous faire part d’une vérité qui me paraît vitale. En dépit des différences qui, en Suisse comme ailleurs dans le monde, caractérisent l’islam et le christianisme, Dieu nous a tous créés à son image. Il veut que nous nous aimions comme des frères et sœurs en humanité. Il ne réside dans cette réalité ni confusion ni relativisme. L’initiative de la Rencontre interreligieuse de prière pour la Paix voulue par le Pape Jean-Paul II, voici vingt ans, le 27 octobre 1986, en était déjà une expression concrète. Je suis heureux de saluer de nombreuses initiatives qui, plus modestement que celle-là, voient le jour actuellement en diverses régions de la Suisse. C’est une évidence pour le Pape Benoît XVI et pour nous tous : nos religions ne peuvent être que porteuses de paix, car Dieu est la Paix.

Je vous souhaite donc cette paix, chers amis musulmans qui habitez la Suisse, dans vos familles et dans vos pays d’origine, avec la bénédiction de Dieu et mes vœux les meilleurs pour une Sainte Fête, ‘Id mubârak.

Mgr Pierre Bürcher, évêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg et président du Groupe de travail « Islam » de la CES

Lausanne, le 19 octobre 2006