SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 04.05.2017


Curie romaine | 02.05.2017


COR | 24.03.2017

Communiqué à l'issue de la COR du 17.03.2017


16.03.2017

Fédération des Églises protestantes de Suisse, Conférence des évêques suisses, Conférence centrale catholique romaine de Suisse, Association « 600 ans de Nicolas de Flue »


Tous documents

La CES à la rencontre d'une délégation musulmane d’Iran

Communiqué de presse | 23.10.2015

La Conférence des évêques suisses à la rencontre d'une délégation musulmane d’Iran

Quel rôle revient à la religion dans l’Etat et la société?

A l’invitation de la Conférence des évêques suisses (CES), une délégation musulmane d’Iran a visité la Suisse durant quatre jours. Le Groupe de travail «Islam» de la Conférence des évêques suisses a échangé du 19 au 22 octobre sur le thème du rôle et de l’importance de la religion en politique, dans le droit et dans la société en Iran et en Suisse, avec le président de l’Organisation pour la culture islamique et les relations (ICRO), des représentants du Conseil de discernement de l'intérêt supérieur du régime et des professeurs des Universités de Téhéran et de Qom.

Il s’agissait de la cinquième rencontre - en Iran ou en Suisse - entre le Groupe de travail «Islam» et l’ICRO. Pour la première fois depuis le début de ce dialogue avec des théologiens et spécialistes du droit iraniens en 2005, les participants ont parlé ouvertement et de façon directe des défis devant lesquels se trouvent l’islam en Iran et le christianisme en Suisse, ainsi que des points de convergence. Des deux côtés, il existe une préoccupation face à l’indifférence et à la radicalisation religieuses. Les participants ont dialogué ouvertement et dans un esprit de respect mutuel sur le pour et le contre d’un état séculier ou théocratique. Dans le même esprit, il a également été débattu des différences théologiques comme la Trinité ou l’incarnation de Dieu.

Les deux côtés veulent poursuivre le dialogue l’an prochain en Iran. Par ailleurs, ils ont l’intention de publier ensemble un ouvrage sur le rôle de la religion dans la société en Iran et en Suisse. Il est notamment question d’y aborder la relation entre religion et Etat (sécularité contre théocratie), la place de la religion dans l’espace public, la question de l’égalité des religions, le problème de la relativisation des valeurs et celui de la liberté religieuse.

 

La délégation iranienne était composée de

  1. Dr. Abouzar Ebrahimi, président de l'ICRO (Islamic Culture and Relations Organisation ),
  2. Ayatollah Dr. Mahmood Mohammadi Eraghi, membre du Conseil de discernement de l'intérêt supérieur du régime (Expediency Discernment Council),
  3. Hojjat al-Islam Dr. Mohsen Alviri, professeur d’histoire de l’islam à l’Université de Baqir al-Olum,
  4. Dr. Emad Afrogh, professeur de sociologie et de philosophie à l’Université de Baqir al-Olum,
  5. Mme Hayedeh Ramzan Rostamabadi, directrice du Département du dialogue entre l’islam et l’Eglise catholique romaine au Centre pour le dialogue interreligieux de l’ICRO,
  6. M. Asghar Farsi, directeur-adjoint du Bureau du protocole de l’ICRO,
  7. M. Seyed Sadraddin Mousavi Jashniun, traducteur.

 

Les membres suivants du Groupe de travail « Islam » ont pris part aux discussions :

  1. Mgr. Alain de Raemy, président du Groupe de travail «Islam»,
  2. Mgr Charles Morerod OP, ancien président du Groupe de travail « Islam »,
  3. Dr. Erwin Tanner-Tiziani, secrétaire général de la CES  et secrétaire du Groupe de travail «Islam»,
  4. Dr. Francis Piccand, spécialiste du Proche et Moyen-Orient au Département fédéral des Affaires étrangères,
  5. P. Roman Stäger, ancien professeur d’arabe et de sciences islamiques à l'Institut Pontifical d'Etudes Arabes et d'Islamologie,
  6. M.  Roberto Simona, spécialiste du Proche et Moyen-Orient à l’Oeuvre d’entraide «Aide à l’Eglise en détresse»,
  7. Dr. Farhad Afshar, musulman chiite.

Fribourg, 23 octobre 2015