SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 08.09.2017

Assemblée de la Conférence des évêques suisses (CES) à St. Niklausen


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.09.2017

5e session de discussions entre l’Organisation pour la culture et les relations de l’Islam et la Commission pour le Dialogue avec les Musulmans de la Conférence des évêques suisses du 26 au 31 août 2017 en Iran.


Justice et Paix | 01.09.2017

La commission nationale suisse Justice et Paix explique les raisons éthiques et sociales de son OUI à la réforme de la prévoyance vieillesse 2020.


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 31.07.2017

Message vidéo du 1er août, premier acte du pèlerinage au Flüeli Ranft


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 05.07.2017

Synode sur la Jeunesse 2018


Tous documents

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 08.09.2011

Election d’un nouveau secrétaire général de la Conférence des évêques

Assemblée de la Conférence des évêques suisses (CES) à Givisiez

Du 5 au 7 septembre 2011, la Conférence des évêques suisses (CES) s’est réunie au séminaire diocésain de Sion à Givisiez/FR pour sa 293e assemblée ordinaire. Parmi les différentes nominations réalisées par les évêques, il est à noter celle de M. Erwin Tanner au poste de secrétaire général de la CES.

Avec ce juriste et théologien de 44 ans, le secrétariat de la CES aura à sa tête un responsable doté d’une excellente formation, intelligent et expérimenté. C'est la première fois que cette haute fonction dans l’Eglise est exercée par un laïc. M. Erwin Tanner est collaborateur au secrétariat de la CES depuis 2006 et secrétaire général adjoint depuis la mi-2007. Après le départ de Mgr Felix Gmür, consacré évêque de Bâle, il a rempli la fonction de secrétaire général ad intérim.

Erwin Tanner est né en 1967 à St-Gall, a fréquenté le collège des capucins d'Appenzell et a étudié aux Universités de Fribourg (Suisse) et Munich. Il est détenteur d’une licence en théologie et d’un doctorat dans les deux droits (civil et canonique). Sa thèse de doctorat s’est portée sur des questions fondamentales du droit étatique des religions dans le contexte de la minorité religieuse musulmane et sa religion. Il est marié et père d'un enfant.

La responsabilité centrale de la famille dans l'éducation
 La CES a reçu de nombreuses demandes de parents inquiets suite au débat médiatisé sur l'éducation sexuelle dans les écoles. Les évêques soulignent la responsabilité première des parents dans l'éducation des enfants. Le véritable développement de l'homme requiert le plein respect des valeurs humaines. Ceci s'applique également dans le domaine de la sexualité. « On ne peut la réduire à un pur fait hédoniste et ludique, de même que l’éducation sexuelle ne peut être réduite à une instruction technique, dans l’unique but de défendre les intéressés d’éventuelles contaminations ou du ‘risque’ de procréation », souligne le pape Benoît XVI (Caritas in veritate, 44). Dans le domaine pédagogique, les théories sur la sexualité, largement controversées dans la société, ne peuvent pas simplement être imposées par un moyen didactique.

Appel au respect dans le débat politique
 A la veille des élections, les évêques appellent à un débat respectueux, malgré les différences de pensée. Ils remercient tous ceux qui s’engagent pour un « vivre ensemble » empreint de respect. S’en référant au Concile Vatican II, ils rappellent que politiciennes et politiciens ne sont pas seulement responsables du bien de leur propre peuple. « Il leur est inutile de chercher à faire la paix tant que les sentiments d’hostilité, de mépris et de défiance (…) et les partis pris idéologiques divisent les hommes et les opposent. D’où l’urgence et l’extrême nécessité d’un renouveau dans la formation des mentalités et d’un changement de ton dans l’opinion publique.» (Gaudium et spes, 82).

En bref

- La CES a pris connaissance de l'étude de l'historien Bruno Soliva sur « L'Eglise catholique en Suisse et son attitude face à l'apartheid en Afrique du Sud (1970-1990) ». L’étude a été mandatée par la CES en 2007. Les évêques adressent leur reconnaissance face à ce recueil exhaustif de documents. Cette recherche sera publiée et présentée publiquement en Suisse le 15 septembre par la Commission nationale Justice et Paix, qui a accompagné l’étude.

- Les évêques ont approuvé le rapport intermédiaire „Faire face et prévenir les abus sexuels dans le cadre de la pastorale“. Ils ont chargé la Commission « Abus sexuels dans le cadre de la pastorale » de présenter publiquement le 15 septembre, en conférence de presse, les démarches en cours et celles à entreprendre.

- Les évêques suisses ont discuté de l’actuel projet (« Ordinaire de la Messe ») pour la troisième édition du missel de la région germanophone. A des fins de continuité, ils ont décidé d’adopter dans une large mesure la version précédente. Le texte nécessite encore une rédaction finale par les conférences épiscopales germanophones ainsi que la reconnaissance du Saint-Siège.

- La CES délègue l’évêque de Bâle, Mgr Felix Gmür, à la 13e assemblée générale ordinaire du Synode des évêques à Rome. Le représentant du délégué est Mgr Denis Theurillat. Le Synode des évêques se tiendra du 7 au 28 octobre 2012 sur « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne ».  Les membres de la CES ont discuté du texte préparatoire du Vatican (« Lineamenta ») en vue du Synode.

Rencontre

Le nouveau nonce apostolique en Suisse, Mgr Diego Causero, a effectué sa première visite à la CES. Il était accompagné du secrétaire de la nonciature, Mgr Seamus Patrick Horgan. L’envoyé du pape a une double mission : il fait le lien entre le pape et l’Eglise catholique en Suisse et il est simultanément ambassadeur auprès de la Confédération suisse.

Nominations

La CES nomme:

- M. Erwin Tanner, Bösingen/FR, secrétaire général de la CES.

- Fr. Martino Dotta OFMCap, Bellinzone, président de la Commission nationale Justice et Paix. Né en 1966 à Sorengo (TI), le capucin a étudié la théologie à l’Université de Fribourg (Suisse) et y a obtenu en 1992 son doctorat sur Dietrich Bonhoeffer. En raison de ses nombreuses compétences sociales, il est généralement connu au Tessin comme le „Frate dei Poveri“ (frère des pauvres).

- M. Roger Husistein, Berne, membre de la Commission nationale Justice et Paix.

- L’abbé Erich Camenzind, Rothenturm (SZ), et le chanoine Guido auf der Mauer, Zurich, membres de la Commission Evêques-prêtres.

- Don Maurizio Silini, Pregassona (TI), délégué auprès de la Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse.

- Coordinateurs

des missions catholiques italiennes : Don Carlo De Stasio, Wettingen (nouveau),

des missions catholiques croates : Père Mijo Pinjuh, St-Gall (nouveau),

des missions catholiques espagnoles : Don Miguel Angel Blanco, Fribourg (confirmé),

des missions catholiques portugaises : Père Aloísio Araújo, Lucerne (confirmé).

Givisiez, le 7 septembre 2011

Conférence des évêques suisses
 Walter Müller, chargé d’information