14.02.2017

Un groupe d’experts de la Conférence des évêques suisses étudie le « modèle du Bénin »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 13.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017

Les évêques suisses offrent une plateforme de dialogue



Tous documents

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 11.04.2011

Les évêques suisses appellent au soutien de l´Action de Carême

« Un Carême comme il plaît à Dieu »

Le Carême – temps de préparation à la fête de Pâques – invite les chrétiennes et les chrétiens à se pencher sur leur mode de vie, leur relation avec Dieu et avec leurs semblables. Depuis bientôt 50 ans, la pochette de Carême – dans laquelle les fidèles déposent leurs dons – s’affiche comme le symbole de l’Action de Carême, symbole vivant du partage et de la réflexion dans de nombreux foyers. La Conférence des évêques suisses invite les catholiques à soutenir le travail de l’œuvre d’entraide Action de Carême.

Tandis que les débats politiques évoquent les valeurs suisses et chrétiennes, l’accent doit alors porter sur la valeur chrétienne de la solidarité et notre style de vie doit être remis en question. Si tous les hommes sur la terre partageaient notre mode de vie, nous aurions besoin de cinq planètes. Cela va à l’encontre de notre devoir de protéger et préserver la Création.

Quiconque veut aborder le Carême avec sérieux ne peut échapper aux questions pressantes de développement durable avec ses aspects d´écologie, d’économie, de société et de religion. Depuis cinquante ans, l’Action de Carême – œuvre d’entraide des catholiques suisses – appelle à vivre un « Carême comme il plaît à Dieu » et à tenir compte des questions de solidarité, de spiritualité et de changements de mode de vie.

Aussi la campagne œcuménique 2011 d’Action de Carême est-elle placée sous le slogan : « Extraction minière et droit à l’alimentation : un business indigeste ! » Elle se focalise sur la République démocratique du Congo, l´un des pays les plus riches – en termes de ressources naturelles. Toutefois la majorité de sa population vit dans une extrême pauvreté et dans l´insécurité, quand bien même ses ressources naturelles contribuent au bon fonctionnement de l´économie mondiale. Cuivre, coltan, or et diamants sont pour eux plus une malédiction qu´une bénédiction.

En République démocratique du Congo l’œuvre d’entraide Action de Carême coopère activement avec l´Eglise locale qui se bat pour les droits des pauvres et fait pression sur le gouvernement et la législation. Un prêtre du Congo témoignait au directeur d’Action de Carême, Antonio Hautle: « Nous ne pouvons pas rester indifférents lorsque les pauvres sont déplacés et affamés ou encore torturés et tués dans les conflits. »

Le lendemain de l’assassinat d’un jeune prêtre, dans l’Est du pays, son évêque expliquait à Antonio Hautle, alors en visite: « Maintenant les seigneurs de guerre qui exploitent les mines essaient aussi de nous intimider. Mais nous n´abandonnerons pas. Nous nous engageons pour le royaume de Dieu et sa justice. »

Avec ses organisations partenaires, Action de Carême est active dans 16 pays en aidant les gens à se réunir et à trouver des moyens communs pour un avenir meilleur. Les évêques suisses remercient tous les donateurs qui, par leur « action de Carême », soutiennent cette œuvre.

Mgr Norbert Brunner
Président de la Conférence des évêques suisses

Note : Action de Carême, Compte postal 60-19191-7