Pas de vente dominicale la veille de Noël

La Conférence des évêques suisses (CES) nʼa cessé dʼaffirmer lʼimportance du dimanche comme jour de repos et de reprise, consacré au Seigneur, à la famille, aux relations interpersonnelles. Cela vaut dʼautant plus quand ce dimanche tombe, cʼest le cas cette année, la veille de Noël. La CES appuie donc l’appel visant à renoncer à l’ouverture des commerces le dimanche 24 décembre.

En période d’Avent, les chrétiens et les chrétiennes se préparent à fêter la naissance de Jésus-Christ. Cʼest une période propice à la méditation, à lʼémerveillement, à lʼamour pour les autres. Les familles soignent leurs traditions de Noël et se réjouissent de rencontrer les proches et les amis. La participation à la Messe de la veille de Noël est fort ressentie par la population et les églises se remplissent à cette occasion.

La Conférence des évêques suisses vous prie de ne pas ouvrir les commerces tous les dimanches de décembre, encore moins lorsque le quatrième dimanche de lʼAvent échoue la veille de Noël. Elle encourage donc les propriétaires de commerces à renoncer à lʼouverture le dimanche 24 décembre prochain.

 

Lʼappel en question est soutenu également par la Fédération des Eglises protestantes de la Suisse (FEPS) et Schweizerische Evangelische Allianz (SEA).

 

Fribourg, le 4 décembre 2017

Encarnaçion Berger-Lobato, responsable marketing et communication
+41 79 552 04 40
berger-lobato@bischoefe.ch

Vente dominicale