Mgr Joseph M. Bonnemain

Evêque de Coire

 
 

 

Joseph M. Bonnemain est né à Barcelone (Espagne) le 26 juillet 1948. C’est là qu’il a grandi en tant que Suisse de l’étranger, et qu’il a fréquenté l’école primaire et secondaire, jusqu’à l’obtention de sa maturité, en 1967. Il revient alors en Suisse et étudie la médecine à l’Université de Zurich. Après avoir obtenu son diplôme de docteur en médecine, il décide en octobre 1975 de se rendre à Rome pour y poursuivre ses études, cette fois en philosophie et en théologie. Le 15 août 1978, il est ordonné prêtre de la prélature de l’Opus Dei par le cardinal König de Vienne. Il célèbrera sa première messe dans la paroisse de St. Anton à Zurich. Il poursuit sa formation théologique et canonique dans la région de Navarre en Espagne avec la pastorale des ouvriers et des paysans. Toujours en Navarre, il a également œuvré comme directeur spirituel et aumônier des étudiants à l’école polytechnique, pendant deux ans.

En 1980 il obtient un doctorat en droit canonique et, la même année, revient en Suisse pour exercer son sacerdoce à Zurich, où il a été aumônier d’étudiants jusqu’en 1989. Tout en exerçant ses fonctions auprès de deux foyers pour étudiants, il a dirigé diverses retraites et conférences dans le domaine de l’éducation des adultes. Il est toujours actif, à l’heure actuelle, en tant que guide spirituel pour adultes et animateur de retraites. En 1985, il est nommé aumônier à l’hôpital Limmattal (Schlieren ZH), où il se consacre à la pastorale des malades et des personnes en situation de dépendance jusqu’à son ordination épiscopale. De 1983 à 1991, il a été membre de la délégation du Saint-Siège auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, participant à toutes les assemblées générales. En 1981 déjà, Mgr Bonnemain a été nommé juge diocésain ; un an plus tard, Mgr Johannes Vonderach, évêque du diocèse de Coire, l’a nommé vice-official de ce même diocèse. Après huit années de services variés au tribunal diocésain, il a été institué vicaire judiciaire (official) du diocèse en 1989. Depuis 2008, il est membre du Conseil épiscopal et depuis 2011, il est le vicaire épiscopal pour les relations avec les organisations ecclésiastiques étatiques et les cantons du diocèse de Coire. En 2003, il a été nommé chanoine et admis au chapitre résidentiel en tant que Domsextar et père confesseur de la cathédrale. En septembre 2005, il a été nommé Domkustos et Domkantor de la cathédrale de Coire. Le chanoine Joseph M. Bonnemain a été pendant plusieurs années membre du Conseil diocésain des prêtres et délégué du Conseil des évêques auprès du Conseil des théologiens laïcs et des diacres du diocèse ; depuis 2015 il est également président de la Commission diocésaine de la formation. Depuis 2020, il assume en outre diverses responsabilités et compétences pour le vicariat général de Zurich/Glaris. En 2002, la Conférence des évêques suisses a constitué une commission d’experts « Abus sexuels dans le contexte ecclésial ». Le chanoine Bonnemain a ensuite été nommé secrétaire de cet organisme par la Conférence des évêques. Le 24 mars 2009, Bonnemain a été honoré du titre d’aumônier papal (titre de monseigneur).

Il a été institué évêque le 15 février 2021, et sa consécration épiscopale a eu lieu le 19 mars 2021.

 

Responsabilités au sein de la CES

 

Départements : Foi, Liturgie, Éducation, Dialogue
    Dicastères : Formation (co-responsable)

Présidium
    Dicastère :

Missions présidentielles

        Secteur :

        Secteur :

Service juridique (droit canonique/droit ecclésiastique/droit séculier) (responsabilité principale)

commission d’experts « Abus sexuels dans le contexte ecclésial » et Commission pour l’indemnisation des victimes d’abus sexuels commis dans le contexte ecclésial et prescrits : (responsabilité principale)