Fidei Donum

C’est bien avant la parution de l’encyclique « Fidei Donum »
(Pape Pie XII, 1957) que les premiers prêtres diocésains de Suisse sont partis en Amérique latine et en Afrique. La plupart d’entre eux ne se souciaient guère d’assurances sociales ou de prévoyance vieillesse. Leur devise était tout simplement : « Dieu y pourvoira » ! Au fil du temps cependant, il est apparu de plus en plus clairement que des aides
financières et des assurances en règle devenaient indispensables aux prêtres suisses d’outre-mer. Cela se concrétisa en 1972 : le 23 mai, la Conférence des évêques suisses approuva les « Directives des prêtres Fidei Donum (FD) ». Elles contiennent le principe suivant : « Chaque Église locale, qui veut vraiment être Église, vit en s’ouvrant au monde et en réalisant pour sa part la Communio et la missio » (SKZ 18-2012).  
Le secrétariat est régi par un directoire composé de représentants de la CES, des six diocèses, des ordres missionnaires, des personnes engagées pour FD ainsi que du
directeur de missio. Le secrétariat a été dirigé, de 1972 à 2012, par la SMB, puis par le dominicain Clau Lombriser. Ce dernier a déplacé le secrétariat d’Immensee à Fribourg. En 2020, 24 prêtres et théologien·e·s laïques étaient en mission pour Fidei Donum.

 

Membres du directoire
Richard Lehner, diocèse de Sion, président
Mgr Jean Scarcella, abbaye de St-Maurice, CES
Martin Kopp, diocèse de Coire
Guido Scherrer, diocèse de St-Gall
Mgr Alain de Raemy, diocèse de Lausanne-Genève-Fribourg
Mons. Claudio Mottini, diocèse de Lugano
Markus Thürig, vicaire général, diocèse de Bâle
Schwester Susanna Baumann, représentante des ordres
Christoph Balmer-Waser, représentant des missionnaires FD
Martin Brunner-Artho, missio

 

Rapports annuels