Ethique

Nos réflexions sur les questions d'éthique

23.12.2010

Réponse à la consultation concernant la loi fédérale sur l´harmonisation des peines dans le Code pénal, le Code pénal militaire et le droit pénal accessoire

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 15.12.2010

Suite à un récent acquittement, le «meurtre sur demande» (euthanasie) risque de devenir non punissable.

15.12.2010

La Commission « Bioéthique » de la Conférence des évêques suisses réagit à un jugement neuchâtelois

08.03.2010

Stellungnahme der Bioethikkommission der Schweizer Bischofskonferenz: Organisierte Beihilfe zum Suizid

20.05.2009

Commission bioéthique de la Conférence des évêques suisses

La Commission bioéthique de la Conférence des évêques suisses rejette dans une déclaration la proposition de loi présentée par le Conseil fédéral visant à autoriser le diagnostic préimplantatoire (DPI). Le projet de loi constitue à ses yeux une tentative impossible de résoudre la quadrature du cercle. D’une part il s’agira de protéger la dignité humaine telle qu’ancrée dans la Constitution fédérale, d’autre part cette même dignité sera gravement lésée par la discrimination éthiquement inadmissible effectuée entre embryons « sains » et « malades ».

20.05.2009

La Commission bioéthique de la Conférence des évêques suisses rejette dans une déclaration la proposition de loi présentée par le Conseil fédéral visant à autoriser le diagnostic préimplantatoire (DPI). Le projet de loi constitue à ses yeux une tentative impossible de résoudre la quadrature du cercle. D’une part il s’agira de protéger la dignité humaine telle qu’ancrée dans la Constitution fédérale, d’autre part cette même dignité sera gravement lésée par la discrimination éthiquement inadmissible effectuée entre embryons « sains » et « malades ».

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 12.12.2008

Les évêques suisses se félicitent de l’Instruction « Dignitas personae »

Les évêques suisses saluent la parution du document « La dignité de la personne » au sujet de questions de bioéthique, édité vendredi au Vatican par la Congrégation pour la Doctrine de la foi. La Conférence des évêques suisses rappelle que ce document met en évidence le principe de base de la doctrine morale catholique : un « oui » intégral à la dignité de tout être humain. Il faut reconnaître à tout chacun la dignité d’une personne (Dignitas personae), depuis la conception jusqu´à la mort naturelle.

Curie romaine | 08.12.2008

Instruction de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sur certaines questions de bioéthique