Partenaires

Nos partenaires

The Council of Bishops' Conferences of Europe (CCEE) is made up of thirty-nine members, of which thirty-three are

Bishops' Conferences, the Archbishops of Luxembourg, the Principality of Monaco, the Maronite Archbishop of Cyprus and the Bishops of Chişinău (Moldova) of the Mukachevo Eparchy and the Apostolic Administration of Estonia; all together they represent the Catholic Church in forty-five countries in the European continent.

The CCEE Presidency consists of a President and two Vice-Presidents elected for a renewable five-year term. The Secretariat is run by a General Secretary, appointed by the Plenary Assembly of the CCEE, for a renewable five-year term, aided by a Deputy Secretary-General appointed by the Presidency. The Secretariat is based in St. Gallen (Switzerland).

La COMECE, la Commission des Episcopats de la Communauté européenne, se compose d’ Evêques délégués par les Conférences Episcopales catholiques des 28 Etats Membres de l’Union Européenne. Un seul évêque représente le Danemark, la Suède et la Finlande ; tandis que le Royaume Uni est représenté par un évêque délégué de la Conférence Episcopale d’Angleterre et du Pays de Galles, et un évêque délégué de la Conférence Episcopale Ecossaise.

L’œcuménisme en Suisse est la collaboration entre des Églises qui diffèrent par leurs pratiques théologiques et leurs façons de croire et de prier. Dans notre pays, la coopération interecclésiale est très avancée. Les Églises offrent aux chrétiens la possibilité de collaborer, tout en conservant leurs traditions propres. Elles y sont soutenues et encouragées par le fait que leurs organes de direction se rencontrent aussi régulièrement et publiquement.

La communauté de travail nationale œcuménique a la chance de réunir autour d’une table en son comité des personnalités dirigeantes des exécutifs des Églises suisses. Ce n’est pas la règle en Europe.

Réunit les représentants des différentes communautés religieuses en Suisse pour une connaissance mutuelle et la promotion de la paix.

Fondé le 15 mai 2006 sur l'initiative du pasteur Thomas Wipf, ancien président du Conseil de la FEPS, le Conseil suisse des religions (SCR) a pour but le dialogue interreligieux.

La Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS rassemble en Suisse 24 Églises protestantes cantonales, l’Église méthodiste et l’Église évangélique libre de Genève. Ainsi, la FEPS représente 2,4 millions de protestantes et protestants. Elle prend position sur des thèmes politiques, économiques et sur des questions de foi et elle est entre autres l’interlocutrice du Conseil fédéral.

La Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) a été fondée en 1904 pour sauvegarder et promouvoir les intérêts communs des juifs en Suisse. L’organisation faîtière compte aujourd’hui 16 communautés affiliées.

L’Eglise catholique-chrétienne est l'une des trois Eglises nationales de la Suisse. Elle est reconnue par l’Etat au même titre que les Eglises catholique-romaine et protestante. Basée sur son passé historique, elle s’entend comme une alternative du catholicisme romain dont l'organisation hiérarchique est structuré autour de la fonction de la papauté. Elle s’est constituée à la suite de la protestation de catholiques libéraux contre les dogmes de l’infaillibilité papale, et surtout contre la prétention de la papauté à gérer l’Eglise catholique toute entière, ceci suite au premier concile de 1870. Ces nouveaux dogmes, émis contre la croyance traditionnelle ont alors été rejetés.

 

  

La Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale ou RKZ) est une entité regroupant les organisations ecclésiastiques cantonales («Eglises nationales»). Elle a été fondée en 1971 sous la forme d’une association.