COR | 30.11.2013

Communiqué à l'issue de la COR du 22.11.2013



COR | 27.11.2012

Communiqué à l'issue de la COR du 09.11.2012



COR | 21.03.2012

Communiqué à l'issue de la séance de la COR du 09.03.2012


Tous documents

COR | Communiqué de presse | 21.03.2012

Déclaration de la COR sur la Campagne d'Action de Carême 2012

Communiqué à l'issue de la séance de la COR du 09.03.2012

La COR met en garde contre la solution brutale qui consisterait, en raison de diverses difficultés, à mettre en cause l’Action de Carême elle-même.

La séance de la COR du 9 mars 2012 a été présidée par le chanoine Bernard Broccard, vicaire général du diocèse de Sion.

Lors de cette séance, la COR a décidé de faire la déclaration suivante :

Action de Carême - Déclaration de la COR

La Conférence des Ordinaires de la Suisse Romande (COR) qui comprend les évêques, un père-abbé, des vicaires généraux et épiscopaux ou autre délégué épiscopal de la Suisse romande a, dans sa séance du 9 mars, pris acte des nombreuses plaintes reçues à propos d’une des thématiques de l’Action de Carême de cette année 2012. Des fidèles ont été pour le moins étonnés qu’un organisme d’entraide catholique semble prôner, à l’occasion d’une campagne de lutte contre la faim, la théorie du « genre » qui risque de conduire à la ruine de la notion de famille et du genre homme – femme. Ce sont surtout les documents en langue française qui posent des difficultés. Les documents originaux en allemand sont beaucoup plus nuancés.

Le thème de la campagne « Plus d’égalité, moins de faim » correspond à un appel de l’Évangile lui-même et sur lequel nous serons tous jugés. La campagne de Carême relève avec raison que les femmes et les enfants sont victimes de la faim bien davantage que les hommes. Ces buts excellents sont en fait affaiblis par leur présentation tendancieuse. La COR déconseille aux agents pastoraux d’utiliser la documentation prévue pour les enfants à cet effet.

La COR met, par contre, en garde contre la solution brutale qui consisterait, en raisons de ces difficultés, à mettre en cause l’Action de Carême elle-même. Aux ouvriers pressés d’aller arracher l’ivraie, Jésus demande, dans sa parabole, la patience jusqu’au jugement final. Pour les années prochaines, la COR s’engage à veiller à une meilleure gestion des documents de l’Action de Carême qui doivent clairement tenir compte des données de l’anthropologie chrétienne. Ceci dit, l’éradication de la famine des populations pauvres reste un devoir qui doit susciter une grande générosité. C’est pour cela que la COR soutient l’Action de Carême et invite chacun à une vie plus sobre tout comme à un grand souci de partage.

Autres nouvelles de la COR

Lors de sa séance du 9 mars 2012, la COR a par ailleurs élu Mgr Rémy Berchier, vicaire épiscopal de Fribourg, comme vice-président de la COR. Il devient de facto membre du bureau de la COR.

Les membres de la COR se sont également penchés sur la pastorale de la jeunesse en Suisse romande ainsi que sur le Centre Romand des Vocations.

Enfin, la COR tient à rappeler que nous allons bientôt célébrer les 50 ans du Concile Vatican II qui reste un Concile pour aujourd’hui. S’étendant sur trois ans, comme le Concile Vatican II, ce Jubilé sera ouvert le 11 octobre 2012, à Berne, et se terminera le 8 décembre 2015. De plus amples informations seront publiées en temps utiles.

Que la joie de ce 4e Dimanche de Carême illumine notre marche vers le ressuscité de Pâques !

Chanoine Bernard Broccard, président de la COR Sion, 17 mars 2012