SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 31.07.2017

Niklaus von Flüe 2017



SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 21.05.2017

Inauguration du pavillon suisse « Prophezey » à l’exposition universelle de la Réforme à Wittenberg


Membre CES Membre CES  | 30.01.2017

Message des évêques pour le Dimanche des malades 2017 (5 mars 2017)


19.01.2017

Coordination Terre Sainte 2017 – Communiqué final


Tous documents

Membre CES Membre CES  | 16.10.2012

Pour un mandat ecclésial aux laïcs engagés en pastorale

Discours de Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, au Synode des évêques à Rome (résumé)

L'évêque de Bâle, Felix Gmür, a plaidé au Synode des évêques à Rome en faveur d'un mandat ecclésial pour les laïcs ayant des responsabilités dans la pastorale.

« Afin d’être crédible, il faut d’abord s’évangéliser soi-même. L’appel à la conversion s’adresse aux personnes et à l’institution. La conversion de la personne trouve son correspondant dans la réforme des institutions. Elles visent, l’une comme l’autre, au renouveau spirituel basé sur la foi.Nombreux sont les fidèles qui offrent un témoignage de leur foi. Ils montrent le visage humain et personnel de Jésus. Comment peut-on valoriser l’action évangélisatrice de ces laïcs et reconnaître leurs compétences? Prenons-nous au sérieux leurs expériences, leurs instances et leurs propositions concrètes, par exemple en matière de vie relationnelle? Il me semble que nous devrions être plus à l’écoute et discerner avec bienveillance ce que les laïcs nous disent. Un défi consiste à comprendre quelles sont les réformes nécessaires. Souvent dépourvues de prêtres, les communautés locales se réunissent autour de laïcs prêts à assumer diverses responsabilités. Il est important d’envisager la possibilité d’un mandat ecclésial qui donne aux laïcs, hommes et femmes, une mission relative à l’activité pastorale qu’ils réalisent en vertu de leur baptême. Une écoute plus profonde et un mandat officiel pour les laïcs: ce sont là deux signes concrets qui pourraient nous rendre aujourd’hui plus crédibles, en tant qu’Église. »

Le texte intégral en italien