SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 08.09.2017

Message de la Conférence des évêques suisses à l’adresse des agents pastoraux, prêtres, diacres et laïcs


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 31.07.2017

Niklaus von Flüe 2017



SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 21.05.2017

Inauguration du pavillon suisse « Prophezey » à l’exposition universelle de la Réforme à Wittenberg


Tous documents

Pfarrkirche in Marly (Foto: Bernard Bovigny)

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 03.11.2015

«La collaboration entre prêtres, diacres et laïcs dans le cadre de la célébration de l'Eucharistie»

Lettre pastorale à l’intention des agents pastoraux (lettre d'accompagnement)

Nous savons tous que l’Eglise et sa vie sont souvent difficiles à comprendre pour nos contemporains. Cette difficulté touche aussi les prêtres, diacres et laïcs engagés en pastorale, sans lesquels la vie de l’Eglise ne serait plus possible. Cette difficulté des agents pastoraux peut provenir de leur propre difficulté à comprendre certaines choses, ou de leur difficulté à les communiquer (souvent des deux à la fois) : la Pfarrei Initiative exprime cette situation.

Certes l’Eglise entière cherche à comprendre mieux ce que le Seigneur attend d’elle dans de nombreux domaines touchés par les changements rapides de notre société. Il ne s’agit pas seulement de notre approche de la situation, mais du discernement de ce que le Christ attend de nous. La réponse à cette question ne peut être trouvée que dans la foi, et ce qui relève de la foi doit apparaître clairement dans notre action pastorale. Notre action pastorale est un miroir de notre foi.

Un élément central de notre foi chrétienne est la nature sacramentelle de l’Eglise : dans les sacrements, le Christ construit son Corps qui est l’Eglise. La relation pastorale entre prêtres et laïcs, sur l’arrière-fond de la nature sacramentelle de l’Eglise, est parfois mal comprise. Le pape lui-même l’a fait remarquer aux évêques suisses lors de la visite ad limina de décembre 2014. Nous écrivons donc une lettre aux agents pastoraux du pays sur cette question, afin de favoriser une action pastorale remplie de la joie de la foi et de l’unité dans l’amour réciproque qui nous vient de l’Esprit Saint.

 

Fribourg, 30 octobre 2015

Les évêques suisses