SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 23.06.2020

Sortie de la situation extraordinaire et retour à la situation particulière (Abrogation du 22 juin 2020; sont toujours à respecter les concepts de protection des diocèses et des abbayes territoriales)


Tous documents

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 07.05.2020

Appel du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux aux Religions en vue d’une Journée de prière commune le 14 mai 2020

Journée de prière pour l’humanité

 

Cher amis croyants et chers frères et soeurs en humanité,

 
Notre monde est actuellement confronté à un grand danger qui menace partout la vie de millions de personnes en raison de la propagation croissante de la pandémie de coronavirus (COVID-19). Si nous réaffirmons le rôle de la médecine et de la recherche scientifique dans la lutte contre cette pandémie, nous ne devons pas oublier de chercher refuge en Dieu alors que nous faisons face à cette grave crise. C’est pourquoi nous appelons tous les peuples à prier selon leurs convictions religieuses respectives, à observer le jeûne et à réaliser de bonnes actions pour contribuer à la fin de cette pandémie. Puisse chacun de nous, où que nous soyons, et selon les enseignements de nos traditions et philosophies religieuses respectives, rechercher le secours divin pour soutenir le monde entier dans cette adversité afin d’inspirer les scientifiques à trouver un remède contre le virus et afin d’épargner les hommes et les femmes des crises sanitaires, économiques et humaines.

 
Dans le cadre des efforts pour réaffirmer les voeux du Document sur la Fraternité Humaine, le Haut Comité pour la Fraternité Humaine propose, le jeudi 14 mai 2020, une journée de prière, de jeûne et d'oeuvres de charité pour le bien de toute l'humanité. À cet égard, le Comité invite tous les chefs religieux et tous les peuples de la terre à répondre ensemble à cette invitation : implorer Dieu le Tout-Puissant de préserver le monde, de nous aider à surmonter cette pandémie, de restaurer la sécurité, la stabilité, la santé et la prospérité afin qu’une fois cette pandémie terminée l’humanité sache reconnaître la place plus grande qui revient à la fraternité humaine.

 
(Adapté du communiqué du Haut Comité de la Fraternité Humaine)