SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 31.07.2017

Niklaus von Flüe 2017



SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 21.05.2017

Inauguration du pavillon suisse « Prophezey » à l’exposition universelle de la Réforme à Wittenberg


Membre CES Membre CES  | 30.01.2017

Message des évêques pour le Dimanche des malades 2017 (5 mars 2017)


19.01.2017

Coordination Terre Sainte 2017 – Communiqué final


Tous documents

Membre CES Membre CES  | 03.06.2012

„Nous ne sommes pas sur terre pour garder un musée, mais pour soigner un jardin fleurissant.“

Les 100 ans de la Ligue suisse de femmes catholiques (LSFC) – fête à Lucerne. Résumé de l'exposé allemand de l'Abbé Martin Werlen OSB

Dans la Ligue suisse de femmes catholiques, env. 200'000 femmes soutiennent des projets multiples et fascinants. C'est dire l'envergure prise dans ces 100 ans d'existence. Cela fait du bien à notre pays et à notre Eglise que de ne pas "devenir un musée, mais demeurer un jardin fleurissant".

L’Abbé Martin Werlen OSB a évoqué les 100 ans de la Ligue suisse de femmes catholiques en rappelant le Concile par ces paroles du Pape Jean XXIII. L’Abbé Werlen a rappelé à un retour à cette vitalité de l’Eglise qui par le Concile Vatican II lui a donné une physionomie de liberté, un optimisme confiant. Il appelle à former cette même attitude dans notre Eglise aujourd'hui. L’Eglise doit ainsi être prête à se débarrasser de certaines structures surannées et de certains retranchements, pour au-devant du Seigneur. La capacité de bouger s'impose dans l’Eglise puisque, là où il y a la vie, il y a aussi le mouvement. Il est important que le magistère marche main dans la main avec les fidèles.

En poursuivant sa réflexion, l’Abbé Werlen évoque la nature des textes conciliaires, qui n’est pas d’enlever aux théologiens leur travail mais bien plutôt de le promouvoir en ouvrant de nouveaux horizons. Il s’agit là d’un renouveau spirituel promu par les évêques voici 50 ans en leur qualité de point visible de cette Eglise, dans le même sens du mot de Jean XXIII: ouvrir une fenêtre pour que de l’air frais entre dans l’Eglise.

Que signifie tout cela pour la place de la femme dans l’Eglise ? L’Evangile parle explicitement de la maternité spirituelle : « Quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là m'est un frère et une sœur et une mère » (Mc 3,35). Nous sommes appelés à cette ouverture d'esprit en remerciant la LSFC pour tout ce qu'elle a fait en ces cent ans pour et dans l'Eglise!

Lucerne, 2 juin 2012