Messages

Appels, lettres pastorales, notes pastorales, encycliques, exhortations apostoliques

Saint-Père Saint-Père | 06.02.2018

« À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » (Mt 24, 12)

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 02.02.2018

Appel des Évêques à l’occasion de la Journée du Malade 2018 (4 mars 2018)

L’un des arguments les plus forts porté contre l’existence de DIEU est celui de la souffrance. Comme nous nous représentons un DIEU infiniment bon, son existence semble incompatible avec la souffrance. Nous nous demandons comment DIEU peut la tolérer ?

Saint-Père Saint-Père | 20.12.2017

Les migrants et les réfugiés : des hommes et des femmes en quête de paix

  

1. Meilleurs vœux de paix

Que la paix soit sur toutes les personnes et toutes les nations de la terre ! Cette paix, que les anges annoncent aux bergers la nuit de Noël, [1] est une aspiration profonde de tout le monde et de tous les peuples, surtout de ceux qui souffrent le plus de son absence. Parmi ceux-ci, que je porte dans mes pensées et dans ma prière, je veux une fois encore rappeler les plus de 250 millions de migrants dans le monde, dont 22 millions et demi sont des réfugiés. Ces derniers, comme l’a affirmé mon bien-aimé prédécesseur Benoît XVI, « sont des hommes et des femmes, des enfants, des jeunes et des personnes âgées qui cherchent un endroit où vivre en paix ». [2] Pour le trouver, beaucoup d’entre eux sont disposés à risquer leur vie au long d’un voyage qui, dans la plupart des cas, est aussi long que périlleux ; ils sont disposés à subir la fatigue et les souffrances, à affronter des clôtures de barbelés et des murs dressés pour les tenir loin de leur destination.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 18.12.2017

La rencontre européenne de Taizé aura lieu dans la région de Bâle, du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018. 15.000 jeunes adultes de toutes l’Europe sont attendus.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 26.09.2017

Dans le monde entier, l’avant-dernier dimanche d’octobre, les catholiques célèbrent la Journée missionnaire mondiale.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 08.09.2017

Message de la Conférence des évêques suisses à l’adresse des agents pastoraux, prêtres, diacres et laïcs

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 31.07.2017

Niklaus von Flüe 2017

Die Schweiz gedenkt 2017 in reicher Vielfalt des Niklaus von Flüe, der vor 600 Jahren das Licht der Welt erblickte. Die Schweizer Bischöfe richten mit diesem Schreiben ein Wort an das Volk, das den heiligen Eremiten in seiner spirituellen Eigenart zu umreissen und seine Botschaft für die heutige Zeit zu skizzieren versucht.

23.05.2017

« Nous avons enfin une solution pour les réfugiés ! » Cette promesse est tentante. Que nous soyons bouleversés ou lassés par les images et les nouvelles qui nous parviennent chaque jour, nous cherchons une solution pour les réfugiés. Quel genre de solution ? Ni des murs, ni des frontières ouvertes, ni la neutralisation des réseaux de passeurs, ni un sauvetage à grande échelle de réfugiés naufragés ne se dessinent comme « la » solution. Quant aux raisons qui jettent sur les routes de l’exil des femmes, des hommes et des enfants, nous n’en voyons pas non plus la fin.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 21.05.2017

Inauguration du pavillon suisse « Prophezey » à l’exposition universelle de la Réforme à Wittenberg

Membre CES Membre CES  | 30.01.2017

Message des évêques pour le Dimanche des malades 2017 (5 mars 2017)

Que nous soyons malades ou en bonne santé, nous sommes tous mis au défi de réfléchir au sens de la maladie et d’anticiper en pensées les situations dans lesquelles nous pourrions nous trouver à la fin de notre vie. Pour Sénèque (†65), ce jour que beaucoup craignent parce qu’il est le dernier était « le jour de naissance de l’éternité ». « Vivez comme des personnes qui meurent jour après jour », dit le père du désert Antoine (†356) à ses frères avant sa mort. Le sceptique français, Montaigne (†1592), comprend la philosophie comme un exercice à mourir. « Pourquoi avoir peur de la mort ? » dit le moine aveugle de la Grande Chartreuse dans le film « Le grand silence », « plus on s’approche de Dieu, plus on est heureux. C’est l’achèvement de notre vie. »