SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 27.04.2020

Coronavirus (COVID-19)



SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 03.04.2020


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 02.04.2020

Recommandations de la Conférence des évêques suisses pour les offices de la Semaine Sainte


Tous documents

@Flickr

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 30.03.2020

Coronavirus – Recommandations de la Conférence des évêques suisses du 27.3.2020

Le 16 mars 2020, le Conseil fédéral a classé la situation en Suisse comme « situation extraordi-naire » en vertu de la Loi sur les épidémies. Le 20 mars 2020, il a durci les mesures ordonnées et décidé que toute réunion de plus de cinq personnes dans l’espace public était interdite (art. 7c al. 1 Ordonnance 2 COVID-19, modification du 20 mars 2020).

En raison de cela, la Conférence des évêques suisses précise les Recommandations (diffusées également par communiqués de presse) qu’elle a émises les 5, 13 et 17 mars 2020 et les adapte de la manière suivante :

  • Les dispositions prises par la Confédération et les cantons sont à observer strictement. Il en va de même des directives diocésaines.
  • Les mesures d’hygiène et le respect de la distance sont déterminants. La priorité première va à la protection des groupes à risque.
  • Toute personne qui présente des symptômes de grippe ou qui fait partie des groupes à risque reste à la maison.
  • Toutes les célébrations religieuses publiques et toutes les manifestations religieuses sont interdites.
  • L’ensemble des manifestations dans les paroisses, missions linguistiques et services spécia-lisés sont interdites.
  • Les évêques libèrent du devoir dominical.
  • Lorsque des prêtres célèbrent l’Eucharistie sans public, il serait souhaitable, dans la mesure du possible, que deux à quatre personnes soient présentes à la célébration pour représen-ter le peuple de Dieu (« Messe en l’absence de peuple »). Celles-ci ont alors à respecter une distance d’au moins 2 mètres l’une de l’autre (art. 7c al. 2 Ordonnance 2 COVID-19, modi-fication du 20 mars 2020).
  • Baptêmes, premières communions et confirmations sont tous repoussés. Les mesures dio-césaines doivent être respectées.
  • Les mariages sont repoussés. Les mesures diocésaines doivent être respectées.
  • Les enterrements – avec ou sans glas – sont pour le moment encore autorisés à des condi-tions strictes. Ils seront célébrés en plein air (au bord de la tombe) avec la dignité requise mais de la manière la plus simple possible et avec une assistance réduite au strict minimum. La prescription de « cercle familial restreint » de l’Office fédéral de la santé publique (art. 6 al. 3 let l de l’Ordonnance 2 COVID-19) constitue, en la matière, une exception à l’interdic-tion de rassemblement de plus de cinq personnes. C’est à la famille de décider qui fait partie du « cercle familial restreint ».
  • Les églises restent – aussi longtemps que possible- ouvertes durant la journée pour la prière personnelle (et éventuellement l’adoration eucharistique) et pour allumer des bou-gies.
  • Les bénitiers doivent être vidés. La distribution d’eau bénite est interdite.
  • Il faut renoncer aux visites à domicile (avec ou sans communion). La seule exception est le viatique (onction des malades et communion avec confession éventuelle pour des per-sonnes mourantes ou se trouvant en danger de mort). Des membres de la famille peuvent être instruits à donner une bénédiction des malades en lieu et place du sacrement de l’onc-tion des malades.
  • L’obligation de recevoir chaque année le sacrement du pardon n’est pas liée à la fête de Pâques, raison pour laquelle les évêques libèrent de la recommandation de la confession pascale. Toute personne qui a une raison grave et urgente de se confesser peut s’adresser à un prêtre par téléphone ; celui-ci cherchera avec elle le moyen de le faire. Entendre une confession par téléphone ou en ligne n’est pas autorisé. Les mesures diocésaines doivent être respectées
  • Toute visite dans les homes pour personnes âgées et EMS doit être convenue auparavant avec la direction.
  • Les responsables de la pastorale spécialisée définissent leurs services avec la direction de leur institution.
  • La Conférence des évêques suisses appelle tous les fidèles à prendre leurs responsabilités pour limiter cette pandémie.
  • La Conférence des évêques suisses encourage les personnes travaillant en pastorale à trou-ver des manières pastorales novatrices – mais respectueuses des directives sanitaires – d’of-frir une présence aidante aux fidèles qui leur ont été confiés et de donner un témoignage de l’espérance qui nous emplit.

 
En outre, d’éventuelles directives des diocèses, additionnelles à ces Recommandations, doivent être respectées.

 
Ces Recommandations sont en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

 
Fribourg, 27 mars 2020

 
Erwin Tanner-Tiziani
Secrétaire général

Conférence des évêques suisses
Rue des Alpes 6, Case postale 278
1701 Fribourg
Tél. +41 26 510 15 15, Portable +41 79 552 04 40
www.eveques.ch