SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 04.05.2017


Curie romaine | 02.05.2017


COR | 24.03.2017

Communiqué à l'issue de la COR du 17.03.2017


16.03.2017

Fédération des Églises protestantes de Suisse, Conférence des évêques suisses, Conférence centrale catholique romaine de Suisse, Association « 600 ans de Nicolas de Flue »


Tous documents

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 16.04.2007

Voeux d´anniversaire au Pape Benoît XVI

A notre Saint-Père le pape Benoît XVI Cité du Vatican

Très honoré Saint-Père Benoît XVI

Permettez-moi, au nom des évêques et de l’Eglise en Suisse, de vous féliciter et de vous présenter nos meilleurs vœux à l’occasion de votre 80e anniversaire que vous célébrez aujourd’hui lundi.

Votre naissance, il y a 80 ans, s’est passée sous un signe à la fois très beau et profond. Vous êtes venu au monde un Samedi Saint et vous avez été baptisé le matin même avec l’eau bénite pour Pâques. Cet événement qui a fait de vous le premier baptisé dans cette eau nouvelle, vous le racontez vous-même dans vos mémoires avec les mots de la foi : « Le fait que ma vie ait été placée dès son début dans le mystère de Pâques m’a toujours rempli de reconnaissance, car cela ne peut qu’être un signe de bénédiction. » Vous remarquez aussi qu’il ne s’agissait pas du dimanche de Pâques, mais bien du Samedi saint, ce jour qui correspond à l’essence de la vie humaine : ce jour qui attend encore Pâques, qui n’est pas encore dans la pleine lumière, mais qui nous y conduit dans la confiance.

Ce 80e anniversaire est pour nous l’occasion idéale de vous exprimer notre reconnaissance. Votre œuvre comme théologien, comme archevêque de Munich et Freising, comme préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et enfin comme Successeur de Pierre est placée sous la clé pascale et le signe de bénédiction de votre baptême a porté du fruit en abondance. Nous observons cette clé pascale avant tout dans votre proclamation forte qui nous ramène inlassablement au cœur de la foi chrétienne et qui nous encourage à renouveler l’Eglise de l’intérieur.

En tant que cardinal, vous aviez écrit un jour que le pape ne peut en aucun cas obéir à sa mission s’il prétend précéder le Christ et déterminer lui-même le chemin selon sa propre logique, mais qu’il ne peut que suivre la voie que le Seigneur a définie. La mission d’un pape consiste bien plutôt dans la volonté de suivre le Christ et lui seul. Ce que vous aviez souhaité comme cardinal, vous le vivez maintenant comme Successeur de Pierre. Et à la manière dont vous le faites, nous reconnaissons en vous un véritable « représentant du Christ » au sens authentique du terme. Ce fort christo-centrisme de votre pensé et de votre action – que nous retrouvons dans votre encyclique sur l’amour chrétien et dans votre livre sur Jésus qui sort ces jours-ci - transparaît à partir de l’amitié personnelle que vous entretenez avec Jésus et nous montrez par votre exemple. Vous nous encouragez ainsi à suivre le Christ.

Ce 80e anniversaire est encore pour nous l’occasion de vous remercier cordialement de votre service pétrinien et spécialement pour votre souci particulier de l’Eglise en Suisse que nous, évêques suisses, avons pu ressentir lors de notre visite ad limina en automne dernier. Nous vous adressons nos meilleurs vœux et nous vous assurons de notre soutien dans la prière. Nous prions le Christ ressuscité pour qu’il soit toujours votre lumière et votre joie afin que votre témoignage de foi et votre apostolat nous aide à être des hommes remplis de l’esprit de Pâques au milieu d’un monde encore plongé dans le Samedi saint.

Dans ce même sentiment de reconnaissance, je sollicite votre bénédiction apostolique pour nos diocèses en Suisse et je reste affectueusement vôtre.

Kurt Koch,
Évêque de Bâle,
Président de la Conférence des évêques suisses