16.03.2017

Fédération des Églises protestantes de Suisse, Conférence des évêques suisses, Conférence centrale catholique romaine de Suisse, Association « 600 ans de Nicolas de Flue »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 09.03.2017

La pastorale des migrants sous la loupe


14.02.2017

Un groupe d’experts de la Conférence des évêques suisses étudie le « modèle du Bénin »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 13.02.2017



Tous documents

Protéger la liberté de religion

Communiqué de presse | 06.12.2013

Journée des droits de l’Homme : appel des Eglises suisses à protéger la liberté de religion

A l’occasion de la Journée des droits de l’Homme le 10 décembre, les Eglises nationales appellent les Suisses à soutenir les chrétiens menacés. Elles ont lancé une pétition pour demander au Conseil fédéral de défendre la liberté de religion partout dans le monde.

Les droits de l’Homme garantissent à chacun la liberté de croyance et de libre pratique de sa religion. Or aujourd’hui, les chrétiens sont la communauté religieuse la plus menacée dans le monde, écrivent la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), la Conférence des évêques suisses (CES) et l’Eglise catholique-chrétienne de Suisse (ECCS) dans une déclaration commune publiée pour la Journée internationale des droits humains. En Syrie, en Libye, en Tunisie ou en Egypte, mais aussi au Nigeria ou au Vietnam, les membres d’Eglises chrétiennes risquent la discrimination, des attaques, des disparitions ou des débordements de violences. Ces atteintes aux droits humains sont souvent tolérées, voire soutenus par les gouvernements. « Nous ne pouvons, ni ne voulons nous taire à ce sujet ; les gens qui vivent dans des conditions aussi difficiles ont besoin de notre solidarité », soulignent les Eglises nationale.

A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme, les Eglises suisses invitent leurs fidèles à soutenir ces chrétiens menacés partout dans le monde « en paroles, en prières et en actes », notamment lors des célébrations dédiées à ce sujet autour du 10 décembre. Elles appellent aussi les citoyens à signer jusqu’au 30 janvier leur pétition qui demande au Conseil fédéral, suivant la tradition humanitaire de la Suisse, de continuer d’aborder sans détour avec les responsables politiques les problèmes de discrimination, d’exclusion et de menaces auxquels sont confrontés des chrétiens.

Les Eglises nationales appellent également à signer une deuxième pétition, lancée par l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), adressée au Président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani. Le texte demande notamment au président iranien le respect du droit de chacun de se convertir à une autre religion et la libération des prisonniers détenus pour des raisons religieuses.

Appel, déclaration, pétitions et suggestions liturgiques disponibles sous www.feps.ch/fr/journee-des-droits-l-homme