14.02.2017

Un groupe d’experts de la Conférence des évêques suisses étudie le « modèle du Bénin »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 13.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017

Les évêques suisses offrent une plateforme de dialogue



Tous documents

Communiqué de presse | 24.04.2006

Dialogue approfondi en Iran

Mgr Pierre Bürcher rencontre également les minorités chrétiennes avec une délégation suisse

Le Groupe de travail « Islam » de la Conférence des Evêques suisses tire un bilan positif alors que s’achève sa visite d’une semaine en Iran. Ce séjour iranien rendait la visite que l’organisation « Islamic Culture and Relations Organization » (ICRO) avait effectuée en Suisse en septembre 2005.

Les priorités que s’était fixées le Groupe de travail « Islam » (GTI) de la CES pour ce voyage ont pu être réalisées concrètement : la rencontre avec les minorités chrétiennes présentes en Iran ainsi que le dialogue interreligieux avec les représentants musulmans iraniens.

Impressionnée par la qualité d’accueil de leurs hôtes, la délégation suisse a pu accomplir largement son programme tel qu’envisagé. L’ICRO lui a donné la possibilité de visiter des communautés et des sites historiques souvent ignorés en Occident : par exemple la bibliothèque Mar’ashi de Qom, la mosquée de l’Imam, l’église arménienne-orthodoxe et le temple du feu des zoroastriens à Ispahan. Le GTI a rencontré en Iran les évêques catholiques des rites assyro-chaldéen et latin, l’évêque arménien-orthodoxe et des représentants protestants.

Le GTI a pu expérimenter concrètement, sur le terrain, les points qui font encore difficulté. La liberté de religion ne se limite pas à la liberté de culte. L’Iran comme la Suisse ont reconnu en droit la liberté de religion comme impliquant « la liberté d´avoir ou d´adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu´en privé, par le culte et l´accomplissement des rites, les pratiques et l´enseignement. » Pour réaliser ce droit inscrit dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (art. 18,1), des communautés religieuses, dans les deux pays, demandent l’aide matérielle de l’Etat.

Le dialogue initié l’an dernier entre l’ICRO et le GTI va se poursuivre selon des modalités à définir prochainement. Un premier résultat concret sera la publication, en Iran et dans deux langues, d’un livre relatant les exposés et les rencontres qui ont eu pour but de contribuer au développement du dialogue culturel et interreligieux.

Dans le sillage de ce congrès iranien, Mgr Bürcher se rend jusqu’à jeudi (27 avril) au Qatar pour le « Trialogue de Doha » qui réunit des représentants chrétiens, juifs et musulmans.

Téhéran, le 24 avril 2006

Mario Galgano
Porte-parole et attaché de presse de la CES
E-mail : info-sbkbluewin.ch
Mobile : + 41 (0)79 / 446 39 36