16.03.2017

Fédération des Églises protestantes de Suisse, Conférence des évêques suisses, Conférence centrale catholique romaine de Suisse, Association « 600 ans de Nicolas de Flue »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 09.03.2017

La pastorale des migrants sous la loupe


14.02.2017

Un groupe d’experts de la Conférence des évêques suisses étudie le « modèle du Bénin »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 13.02.2017



Tous documents

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 27.07.2012

"L'argent est au service de l'homme, et non pas l'homme un esclave de l'argent"

Message de la Conférence des évêques suisses pour la fête du 1er août

Chers Collaboratrices et Collaborateurs dans le domaine des médias,

Le message de la Conférence des évêques suisses pour la fête du 1er août est diffusé dès aujourd'hui sur le site internet www.eveques.ch/ .

L'auteur en est Mgr Markus Büchel, évêque de St-Gall et vice-président de la Conférence des évêques suisses, sur mandat de ses confrères évêques. Le message a pour titre: "L'argent est au service de l'homme, et non pas l'homme un esclave de l'argent".

Au vu de la crise bancaire, financière et de la dette mondiale, les évêques soulignent l'importance d'une attitude correcte face à l'argent et face au gain, d'un point de vue chrétien.

Les thèmes principaux du message des évêques sont les suivants:

  • - L'argent n'est pas fait pour se multiplier lui-même et n'est pas une fin en soi.
  • - Le système financier actuel menace les hommes d'asservissement. Aussi bien des personnes à titre individuel que des populations entières et des gouvernements sont à la merci du système financier international.
  • - La confiance en notre système financier et économique est entamée. En considérant les expériences réalisées dans le cadre de ce système financier, il serait irresponsable de tout laisser comme cela se passe aujourd'hui. Des réformes fondamentales sont inévitables en vue de faire croître la confiance.
  • - La crise engendrée par le surendettement ne doit pas toucher unilatéralement que les plus pauvres et les plus faibles, alors que les salaires des personnes les plus haut placées continuent d'augmenter et que le nombre de millionnaires s'accroît sans cesse.

La fête nationale suisse est un jour idéal pour rappeler que l'argent est au service de l'homme, et non pas l'homme un esclave de l'argent. Ce comportement face à l'argent permet de mettre en place un fondement solide en vue d'une nouvelle forme de confiance.

Nous serions très heureux si vous pouviez mettre en évidence le message des évêques suisses dans vos articles sur la fête du 1er août.

Vous trouverez également sur le site internet www.eveques.ch/ une vidéo dans laquelle Mgr Markus Büchel explique les principaux thèmes de ce message.

Le service d'information de la Conférence des évêques suisses reste volontiers à votre disposition pour des informations supplémentaires:

- Simon Spengler: 079 667 27 75 – simon.spengler@bischoefe.ch