14.02.2017

Un groupe d’experts de la Conférence des évêques suisses étudie le « modèle du Bénin »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 13.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017

Les évêques suisses offrent une plateforme de dialogue



Tous documents

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 28.02.2016

La Conférence des évêques suisses regrette le rejet de l’initiative

Votation sur l’initiative «Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage»

La Conférence des évêques suisses regrette le rejet de l’initiative «Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage» exprimé dimanche lors de la votation populaire. L’initiative a cependant atteint un de ses buts, à savoir mettre en évidence la grande valeur accordée à la famille par la population en Suisse. Beaucoup d’opposants à l’initiative ont souligné eux-mêmes l’importance primordiale de la famille pour le présent et l’avenir de notre société.

Le résultat de la votation ne surprend pas les évêques suisses. Le synode des évêques consacré à la famille, qui s’est déroulé il y a quelques mois à Rome, a suscité en Suisse un vif intérêt bien au-delà du cercle des fidèles de l’Eglise catholique. A cette occasion, les très nombreuses réactions reçues par les évêques en Suisse ont clairement mis en évidence une grande diversité de points de vue dans l’Eglise et la société face à la meilleure façon de concevoir et de renforcer le mariage et la famille dans notre société.

Charles Morerod
Evêque de Lausanne, Genève et Fribourg
Président de la Conférence des évêques suisses