14.02.2017

Un groupe d’experts de la Conférence des évêques suisses étudie le « modèle du Bénin »


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 13.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017


SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 06.02.2017

Les évêques suisses offrent une plateforme de dialogue



Tous documents

Assemblée de la CES à Einsiedeln

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 06.06.2013

„Nous construisons ensemble l‘Eglise“

Assemblée de la Conférence des Evêques suisses (CES) à Einsiedeln

La Conférence des Evêques suisses s’est réunie du 2 au 5 juin 2013 dans l’abbaye bénédictine d’Einsiedeln pour sa 300e assemblée ordinaire.

La Conférence des Evêques suisses et la Mission Intérieure (MI) ont célébré, durant le premier jour de l’assemblée, un double anniversaire : les deux organisations furent en effet fondées voici 150 ans. Fidèles de toute la Suisse mais également nombreux représentants des milieux œcuménique, étatique et politique ainsi que dignitaires du Saint Siège et évêques des pays voisins se sont joints aux célébrations (cf. communiqué du 2.6.13). La Conseillère fédérale Doris Leuthard a présenté les vœux du Conseil fédéral au cours d’une allocution vibrante. Le Conseiller aux Etats Paul Niederberger, président de la Mission Intérieure, a prononcé le discours officiel au nom de l’œuvre d’entraide catholique. Les objets à l’ordre du jour de la CES ont été traités à partir du deuxième jour de l’assemblée.

Un double anniversaire

L’élément central des festivités a été la messe solennelle dans l’église abbatiale d’Einsiedeln. La fête se voulait une fête de gratitude et de joie : gratitude vis-à-vis des nombreux laïcs et agents pastoraux qui s’engagent jour après jour en faveur de la transmission de la foi et « construisent ensemble l’Eglise », selon la devise des célébrations. Le président de la CES, Mgr Markus Büchel, a rappelé dans son homélie que la Mission Intérieure, fondée en 1863 par des laïcs catholiques, avait soutenu pendant des décennies la construction de nombreuses églises : « Les églises sont les signes, dans notre société, d’une autre réalité, les signes que Dieu habite parmi nous. » Il a relevé, dans ce contexte, la grande importance des laïcs dans le plan divin et souligné que, selon l’Evangile, c’est Jésus lui-même qui conduit l’Eglise : « L’Eglise en tant que communauté des croyants est formée d’interactions variées et extraordinaires entre Dieu et les hommes, entre les hommes aux dons, vocations et services les plus divers, entre les chrétiens laïcs et consacrés, entre ceux qui regardent en arrière et ceux qui poussent vers l’avant, entre ceux qui ont choisi et ceux qui cherchent, entre les évêques et les œuvres d’entraide comme la MI – mais nous tous ne construisons l’Eglise qu’ensemble, si la joie envers Dieu est l’essentiel pour nous tous et que nous en tirons de la force. »

Une sculpture sur la place devant l’abbaye rappelle ce double anniversaire et la mission de construire l’Eglise ensemble.

Protégeons notre dimanche – resserrons les liens de notre communauté

La commission d’experts Justitia et Pax s’engage, sur mandat de la CES, dans l’„Alliance pour le dimanche“, largement soutenue, pour protéger le dimanche. Les évêques ont analysé, au cours de leur assemblée, l’état actuel de la question. Diverses interventions et initiatives parlementaires visant à étendre les heures d’ouverture des magasins et à assouplir l’interdiction du travail de nuit et du dimanche montrent que le jour chômé du dimanche est menacé de différents côtés. Les évêques sont convaincus que le congé du dimanche est une des institutions précieuses de notre société. Le dimanche place l’être humain dans un contexte plus vaste et montre que les activités économiques ont leur importance mais qu’elles ne sont pas sans limites. « Il importe que certains espaces et temps de vie continuent d’être soustraits à l’économie », comme le dit à juste titre la prise de position œcuménique « Protégeons notre dimanche, resserrons les liens de notre communauté » que la Conférence des évêques a publiée en 2005 avec la Fédération des Eglises protestantes et la Communauté de travail des Eglises chrétiennes. Cette prise de position n’a rien perdu de son actualité et est toujours valable. Il est possible de la télécharger sous le lien internet suivant : protegeons notre dimanche.

Abus sexuels dans le contexte ecclésial

Une nouvelle édition des directives intitulées « Abus sexuels dans le contexte ecclésial. Directives de la Conférence des évêques suisses et de l’Union des Supérieurs Majeurs religieux de Suisse » est actuellement en préparation. La nouveauté réside dans le fait que ces directives ne sont plus édictées seulement par la Conférence des évêques mais également par l’Union des Supérieurs Majeurs religieux de Suisse. L’extension du domaine de validité des directives est le mérite particulier de personnes ayant souffert d’abus sexuels dans les milieux d’Eglise et du silence qui les accompagnait – et qui, Dieu soit loué, n’ont pas cessé de parler de leur dignité humaine bafouée. Cette 3e édition sera publiée et entrera en vigueur dès la reconnaissance formelle des directives par le Saint-Siège.

La CES a pris connaissance des statistiques 2012 « Abus sexuels en contexte ecclésial » qui ont été établies par la commission d’experts « Abus sexuels dans la pastorale ». Le nombre de cas annoncés a fortement diminué. Les diocèses ont eu connaissance, en 2012, de 9 nouvelles victimes (2011 : 23 victimes) et de 9 nouveaux auteurs (2011 : 24 auteurs) sur la période allant de 1960 à 2012. Quatre des victimes sont des adolescents entre 12 et 16 ans, les autres annonces concernent des délits envers des adultes.

Mgr Norbert Brunner dépose sa charge

Mgr Norbert Brunner, évêque de Sion, a fait savoir à ses pairs qu’il avait annoncé au pape son désir de renoncer à la charge d‘évêque de Sion. Ceci, après plus de 40 ans d’activité dans la direction du diocèse dont 18 ans comme évêque. Le pape a accepté cette démission et chargé ses collaborateurs d’entamer les démarches nécessaires à la nomination d’un successeur de l’évêque de Sion. Mgr Norbert Brunner reste jusqu’à l’entrée en fonction de son successeur. Il est membre de la CES depuis 1995 et y a rempli de nombreuses charges. De 1998 à 2012, il a été membre du bureau de la CES dont il a assumé la présidence durant les trois dernières années.

En bref

- La CES a nommé Mgr Charles Morerod président national de « Catholica Unio Suisse». Il prendra la succession de Mgr Peter Henrici à cette charge. Elle a nommé Madame Maria Brun, Lucerne, au poste de secrétaire/directrice nationale. « Catholica Unio » est une œuvre catholique de soutien de l’Orient chrétien.

- la CES prend acte avec reconnaissance que la Fédération suisse des communautés israélites a nommé le rabbin David Bollag à la co-présidence de la commission de dialogue judéo/catholique-romaine.

  - Plus de 300 jeunes de Suisse prennent part aux journées mondiales de la jeunesse qui se dérouleront en juillet à Rio de Janeiro. La CES est heureuse de leur participation. Elle leur souhaite, à eux ainsi qu’aux évêques qui les accompagneront, une enrichissante expérience d’Eglise et de foi.

Rencontres

- Mgr Diego Causero, archevêque et nonce apostolique en Suisse, a rendu une visite amicale à l’assemblée de la Conférence des évêques suisses. Il était accompagné de Mgr Mario Codamo, secrétaire de la nonciature à Berne.

- La Conférence des évêques a rencontré, après son assemblée, le conseil de fondation et la direction de l’Action de Carême. La rencontre a permis un échange d’informations et d’idées sur le développement et les perspectives de l’œuvre catholique d’entraide, notamment en ce qui concerne sa réorganisation en matière d’engagement en Suisse. Les évêques ont exprimé leurs remerciements et leur reconnaissance à l’Action de Carême pour le bien qu’elle fait.

Nominations

La Conférence des évêques suisses a nommé :

- Monsieur le curé Thomas Rey, Cham ZG, membre de la Commission „Evêques-Prêtres ».

- Madame Cristina Vonzun, dr ès théol., journaliste, Bellinzona TI, membre de la Commission pour la communication et les médias.

Einsiedeln SZ, 5 juin 2013

Conférence des évêques suisses
Walter Müller, chargé de l‘information