Communiqués et prises de position

Pour les médias

06.05.2016

Le Groupe de travail "Islam" de la Conférence des évêques suisses se rend en Turquie du 7 au 14 mai avec un double objectif: dʼune part renforcer le dialogue entre musulmans et chrétiens avec en arrière-plan lʼactualité au Proche Orient et en Turquie, dʼautre part se montrer solidaire avec la minorité chrétienne dans ce pays. La délégation composée de 7 membres est présidée par Mgr Alain de Raemy, évêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg.

25.04.2016

Prise de position concernant la votation sur la Loi sur la procréation médicalement assistée

La Commission de bioéthique de la Conférence des évêques suisses refuse la modification de la Loi sur la procréation médicalement assistée qui vise à fixer les conditions de l’introduction du diagnostic préimplantatoire en Suisse.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 08.04.2016

Mgr Jean-Marie Lovey présente l’Exhortation apostolique post-synodale «Amoris Laetitia»

On l’attendait, on l’espérait et la voici: l’Exhortation apostolique post-synodale. Le Pape François la publie à peine 6 mois après la fin des travaux du Synode sur la Famille. Son titre: Amoris Laetitia, la Joie exultante de l’amour, donne déjà, à lui seul, une clé intéressante qui va ouvrir les différentes portes d’entrée. Le Pape, qui a assisté à toutes les séances plénières du Synode, a entendu l’Assemblée dire que «c’est avec une joie intime et un profond réconfort que l’Eglise regarde les familles qui sont fidèles aux enseignements de l’Evangile, les remerciant et les encourageant pour le témoignage qu’elles offrent. Grâce à elles, la beauté du mariage indissoluble et fidèle pour toujours devient crédible.» (Relatio Synodi, n. 51)

Service d'information | 01.04.2016

L’ancien théologien de la Maison pontificale, le Cardinal Georges Marie-Martin Cottier, s’est éteint dans la nuit du 31 mars 2016 à l’âge de 94 ans, à Rome. La messe de funérailles sera célébrée samedi 2 avril à 8h30 à la Basilique Saint-Pierre, au Vatican.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 10.03.2016

Assemblée de la Conférence des évêques suisses à Lugano

La Conférence des évêques suisses (CES) s’est réunie du 7 au 9 mars 2016 à la Casa Santa Birgitta à Lugano pour sa 311e assemblée ordinaire. La séance a été placée pour la première fois sous la direction de son nouveau président, Mgr Charles Morerod.

28.02.2016

Les commissions Justice et Paix et migratio de la Conférence des évêques suisses se réjouissent du résultat de la votation sur l’initiative «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels», car cette initiative était inutile, irrespectueuse à l’égard de nos concitoyennes et concitoyens étrangers, et injuste. Pour qu’une peine soit prononcée de façon équitable, elle doit également être proportionnée.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 28.02.2016

Votation sur l’initiative «Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage»

La Conférence des évêques suisses regrette le rejet de l’initiative «Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage» exprimé dimanche lors de la votation populaire. L’initiative a cependant atteint un de ses buts, à savoir mettre en évidence la grande valeur accordée à la famille par la population en Suisse. Beaucoup d’opposants à l’initiative ont souligné eux-mêmes l’importance primordiale de la famille pour le présent et l’avenir de notre société.

Justice et Paix | 26.01.2016

L’initiative «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels», qui sera soumise à votation le 28 février 2016, ne respecte pas certains principes des droits humains et ne permet pas une procédure juridique équitable. Elle attise la défiance à l’égard de notre justice, de la politique et des étrangers. Or, la dignité humaine fait partie intégrante des bases de la foi chrétienne. Au centre de la conception humaine telle que la comprend la foi chrétienne se trouve également le principe selon lequel ce sont les actes, et non la personne en tant que telle, qui peuvent être jugés. Les droits humains s’appliquent également aux étrangères et aux étrangers qui ont commis des actes répréhensibles. Les commissions «Justice et Paix» et migratio de la Conférence des évêques suisses jugent l’Initiative de mise en œuvre inutile, irrespectueuse et injuste.

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | 25.01.2016

L’Eglise accorde une grande importance à la famille, comme d’ailleurs le montre le récent synode tenu à Rome à ce propos. Dans ces conditions, la Conférence des évêques suisses ne peut que s’intéresser à l’initiative « Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage », soumise au vote le 28 février.